cracking 64 bits ...

Parlez de tout ce qui n'a pas sa place dans les autres rubriques.

cracking 64 bits ...

Messagepar questionconne » 17 Février 2005, 02:22

bijour,

voilà je me posais une question :

est-ce que le passage au 64 bits va changer beaucoup de chose pour les crackers, comme se fut le cas pour la transition 16/32 bits (PE format, nouvelles instructions, registres étendus ect...)

une deuxième question aussi :

est-ce possible de créer un petit executable directement depuis un éditeur (héxadécimale?) en y ballançant directement du code (en héxadécimale...(?))

voila merci :D
questionconne
 

Messagepar Neitsa » 17 Février 2005, 02:45

Hello,

Le format PE est conservé sauf quelques arrangements bien sur (taille des champs en QWORD).

Les instructions vont changées, déjà suivant le processeurs (Intel ou AMD) ensuite il y aura qd même un sous-sytèmes 32 bits assurant une rétro compatibilité. Il faudra qd mmême apprendre toutes les nouvelles instructions suivant le processeur...De plus de nouveaux registres sont apparus en nombre plus conséquent (et puis les registres de bases ont disparus), je vous invite à chercher du code asm 64 bits ca vaut le coup d'oeil...


Pour la seconde question, oui il est possible de construire un exécutable rien qu'avec un éditeur hexa, pourvu que la base du format PE soit respecté, et le code soit exécutable sans provoquer une erreur. Sinon il n'y à aucun problème, mais ca relève du sado-masochisme :p Ca vaut quand même le coup de tenter ca une fois.
Neitsa
 

Messagepar skyjacker [up7] » 17 Février 2005, 03:44

et en binaire ca serait encore plus sympa non ? :)

Attends tu dis que ca va dependre du processeur AMD ou Intel ? ... la y a un truc qui m'echappe .... aujourd'hui en 32 bits les instructions sont les meme , que cela soit du intel ou de l'amd , pourquoi ca devrait changer par la suite ? si on tourne sous windows 64 bits ...
Avatar de l’utilisateur
skyjacker [up7]
Mega Crackeur !
Mega Crackeur !
 
Messages: 275
Inscription: 02 Février 2004, 03:34

Messagepar etherlord » 17 Février 2005, 08:01

C'est la politique a la base du 64 bit qui as change.

Intel as bâti son architecture Itanium sur une toute nouvelle philosophie
dans une tentative de se libérer du set d’instruction IA-32 qui est la base
des circuits x86, alors qu’AMD vise a étendre le set x86 de base depuis
ses fondations en 32 bits vers le 64 bit.

Les processeurs AMDs (Opteron et Athlon64) sont tous deux battis sur le
set d’instruction nommé x86-64, qui reprends le set d’instruction x86-32
existant et crée un set d’instruction 64 bits qui forme le mode opératoire
de défaut pour ces processeurs. C’est une situation très similaire à
l’évolution des CPU 16 bits vers le 32 bit.


L’avantage des ces processeurs 64 bits c’est qu’il permettent nativement
l’exécution de tout code 32 bit existant, tout en permettant l’accès
immédiat aux extension 64 bits. Les AMD 64 bit confèrent des avantages
tels que l’espace d’adressage supplémentaire, une bande passant
supérieure, mais reste basé sur un set d’instruction linéaire, désorganisé
et dépassé.

L’architecture IA-64 est un renouveau de l’architecture IA-32 (x86), cette
architecture est construite autour d’un set d’instruction nouveau, et
contient également de nombreuses fonctions avancées qui en font
techniquement une architecture supérieure à l’x86.

Intel a nommé l’architecture IA-64 EPIC (Explicitly Parallel Instruction set
Computing) car le processeur charge et exécute un groupe d’instruction
par cycle d’horloge plutôt que d’exécuter une seule instruction. Dans le
cas du IA-64, un groupe d’instruction occupe exactement 128 bits,
et chaque groupe d’instruction comprend 3 instructions. Cela diffère de
manière significative du set d’instruction IA-32 ou une instruction pouvait
occuper entre 1 et 128 bits à elle seule. De fait, en théorie l’Itanium
dispose de performances triples par rapport a un processeur IA-32 à
fréquence équivalente.

L’architecture IA-64 introduit passablement de nouveaux registres, et les
registres traditionnels se voient attachés un bit supplémentaire (Nat : Not-
a-Thing) qui détermine si la valeur stockée est le résultat d’un calcul
valide. Le grand nombre de registres disponible est destiné a supporter
et améliorer l’efficacité de fonctionnalités telles que la rotation des
registres.

Il est important de noter que les circuits de la famille Itanium seront
capable de charger et exécuter du code x86 32 bits, mais cela seras
effectué à travers une émulation de la plate-forme IA-32, et les
performance de tels émulateurs sont assez faibles par rapport à une pure
architecture IA-32. Il est donc fort probable que l’exécution de code
orienté IA-32 ne gagne pas à être exécuté sur une architecture IA-64.

Pour l'instant, il y as encore beaucoup de theorique la dedans...

etherlord
etherlord
Triumvirat
Triumvirat
 
Messages: 2552
Inscription: 22 Mars 2004, 16:12


Retourner vers Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités