Cracks, keygens, loaders... Comment les utiliser ?

Sur l'informatique en général : OS, réseaux, logiciels, hardware...

Cracks, keygens, loaders... Comment les utiliser ?

Messagepar lautheking » 26 Août 2004, 11:33

Suite aux nombreuses demandes et à la proposition de Crisanar, voici le topic tant attendu "Cracks, keygens, loaders... Comment les utiliser ?" !
Le titre est assez explicite, voici donc comment se servir de ces fichus bidules qui semblent vous poser tant de problèmes.

On commence tout de suite avec ce sujet, grace auquel vous trouverez le précieux sésame.

Maintenant, voyons en détail les différents types de cracks que vous rencontrerez sur le Net:

- Le crack (ou patch, fix, noisette...)

Kézako ? Définition tirée du site de Deamon:

Un crack est un programme qui modifie des octets d'un fichier pour, par exemple, jouer sans le CD, pouvoir s'enregistrer sans avoir le vrai serial...


Inutile de s'attarder là dessus, si vous en cherchez c'est que vous savez ce que c'est.

Leur utilisation est simple, il suffit de le placer dans le dossier d'installation du logiciel et de le lancer (après l'avoir décompressé avec WinRAR ou PowerArchiver bien sûr...). Généralement vous n'avez qu'à cliquer ensuite sur le bouton "Patch", "Crack" ou un truc du genre.
Dans certains cas, il faudra aussi que vous rentriez de fausses informations d'enregistrement, mais c'est alors indiqué.

Pour trouver le répertoire d'installation du logiciel, trouvez un racourci pointant vers le logiciel en question, faites un clic droit dessus, cliquez sur "Propriétés". Vous voyez le chemin d'accès dans le champ "Cible".

Aussi, chose très importante, on ne le répètera jamais assez: si vous n'arrivez pas à faire marcher votre crack, c'est qu'il est possible qu'il ne soit pas prévu pour la version du logiciel que vous possédez. Vérifiez toujours que les versions indiquées sur le logiciel et le crack correspondent, sinon le patch risque de ne pas fonctionner.

- Le keygen (ou key generator)

Kesék'ca ? Je repompe la définition sur le site de Deamon:

C'est le plus souvent un *.exe qui vous demande votre nom et vous donne le mot de passe du programme correspondant à votre nom. On en trouve peu par rapport aux cracks ou serials, car il faut trouver comment le programme calcule le serial en fonction du nom.


Un keygen peut parfaitement générer une suite de caractères sans vous demander d'informations complémentaires.

Là, c'est facile, vous décompressez le keygen, vous le lancez et vous démarrez le logiciel correspondant. Cherchez dans ce dernier un bouton "Register", "Enter serial number"... et cliquez dessus. Vous n'avez plus qu'à remplir les champs dans le keygen (en règle générale, vous entrez votre nom et vous obtenez un sérial, mais ca peut être plus subtil, ou beaucoup moins), et à rentrer ces informations (votre nom et le serial adapté donc) dans le logiciel.

Notez que dans certains cas, les sérials générés seront valides pour les futures versions du logiciel.

- L'unlock code, le serial et le key lister

Certains logiciels ne réclament qu'un numéro de série (comme les jeux par exemple) afin d'être entièrement fonctionnels: ce sont les fameux unlock codes.
Il suffit juste de se procurer un code, de lancer le soft et de l'entrer dans la fenêtre appropriée. Super difficile à faire.

Le serial est le code d'activation d'un logiciel que vous devez rentrer avec le nom d'utilisateur (parfois aussi un nom de société) correspondant (la définition vient de le boulet, merci à lui).
Là encore, la "technique" reste la même...

Le key lister se contente juste de lister des serials. Rien de plus.

- Le loader

Le loader n'a pas pour but de modifier un logiciel "en dur", il se contente de le modifier en mémoire (à la manière des trainers pour les jeux) dans le but à peine masqué d'utiliser pleinement le logiciel "victime".

Plus rare que les cracks et autres keygens, le loader se place dans le répertoire d'installation du soft et doit impérativement être lancé avant le logiciel qu'il cible. Une fois que le loader est exécuté, il lance à son tour sa "victime", et généralement le logiciel est entièrement débridé.

- Fixed .exe ou .DLL (ou Cracked, Repacked .exe ou .DLL)

Il s'agit de l'exécutable principal du logiciel (ou d'une de ses DLL) cracké. Pour telle ou telle raison, le crackeur n'a pas souhaité (ou pu) en faire un crack et fourni donc un morceau du logiciel "précracké".

L'installation ne pose aucun problème, vous n'avez qu'à coller le(s) fichier(s) fourni(s) dans le répertoire d'installation et à remplacer le(s) fichier(s) déjà existant(s). N'oubliez pas d'en faire une copie de sauvegarde au cas où...

Si jamais vous n'arrivez pas à remplacer le(s) fichier(s) existant(s), pensez à fermer entièrement le programme en question...

- Le regfix (ou registry fix, reg key...)

Il s'agit d'une clé du registre de Windows, qui contient les informations d'enregistrement d'un logiciel.

Là encore, rien de bien sorcier, on quitte le logiciel en question, on double-clique sur la clé et on répond "Oui" au message pour ajouter la clé au registre.

- Le keyfile (merci à Kef)

Assez explicite comme nom, pas vrai ?
Le keyfile peut être un fichier *.INI, *.dat...
Il doit être placé dans un répertoire spécifique (comme le répertoire d'installation du logiciel, le dossier Windows...) afin d'enregistrer le soft. Lisez le NFO !

----

Et maintenant la FAT-FAQ (Frequent Answers To Frequently Asked Questions), honteusement pompée sur le site http://wayback.archive.org/web/*/http://wzone.6x.to/ (je vous conseille d'aller la lire, c'est terrible).

- A l'aide ! J'ai fais comme tu m'as dit mais le crack ne marche pas !
R: Regarde si le crack est prévu pour la même version que celle que tu possèdes, et sinon essaie-en un autre.

- J'ai appliqué le crack, mais le logiciel n'est pas entièrement débridé !
R: Lis le NFO, il n'est pas là pour faire joli.

- Et comment je lis le NFO ?
R: Avec tes yeux, et accessoirement le bloc-note ou Damn NFO Viewer.

- J'ai cherché partout, mais impossible de trouver un crack pour la dernière version de mon programme ! A l'aide !
R: Essaye de télécharger une ancienne version de ce soft. Regarde ici ou sur eMule.

- Je veux un crack pour Inbox 2.0.
R: Merci de fermer cette fenêtre.

- Variante: Je cherche un crack pour ces logiciels: http://coinduprojeteur.free.fr/freeware/
R: CF question du dessus.

- Mais pourquoi ?
R: Ne pose pas de questions, ferme ton navigateur et ne reviens jamais sur ce site. Jamais.

- Où trouver des cracks ?
R: T'es un boulet toi ? Va là: http://www.forumcrack.com/viewtopic.php?f=5&t=2589.

----

Voila, je pense avoir fait le tour de ce sur quoi on peut tomber le plus fréquemment. Si jamais j'avais oublié quelque chose, envoyez-moi un MP, comme d'habitude.
Dernière édition par lautheking le 14 Novembre 2004, 18:25, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
lautheking
Triumvirat
Triumvirat
 
Messages: 2937
Inscription: 05 Février 2004, 16:01

Retourner vers Informatique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité